Annunakis en images

Comme parmi les humains, il y a des êtres d’orientation positive ou négative pour toutes les races galactiques. Même chez les reptiliens et les Annunakis, qui sont plus connus pour leurs agendas négatifs que leurs bonnes actions.

Les Annunakis

Bien qu’il y ait une grande variété pour chaque race, avec des croisements et des hybridations, leur peau est souvent blanche et leur style hominidé-amphibien. Leurs cheveux, s’il en ont, sont en général blancs. C’est l’aspect « pur », originel de la race. Leur influence sur l’humanité est ancienne. On peut retracer leur passage à travers la plupart des folklores du monde. Le cinéma et les séries télévisées en proposent aussi des représentation réalistes.

L’image la plus connue d’une Annunaki Jéhovienne, supposée être une vraie photo prise dans la base militaire australienne de Pine Gap. On remarque les yeux et le nez avec de petits orifices. À cause de ces caractéristiques amphibiennes et de leur proximité génétique avec certains dauphins, on les appelle « Dolphin people ».
Dans le film « Prometheus », ils sont présentés implicitement comme les créateurs de l’humanité.
L’intégration de la technologie à leur essence physique représente le fait que beaucoup de races en digression génétique ont fusionné avec la technologie, qui est souvent compatible avec leur structure électro-magnétique.
La série TV « Defiance », produite par Syfy, présente une famille qui a toutes les caractéristiques des Annunaki, de la couleur des cheveux à la couleur des yeux.
Cette représentation réaliste montre une version de la race hybridée avec des races reptiliennes, avec un bas du corps amphibien qui permet de se mouvoir dans l’eau.
Représentation sumérienne de l’hybride Annunaki Ningishzidda-Toth-Hermés-Quetzacoatl.
Ils ont souvent été représentés dans les folklores des pays où ils ont interagi avec les humains, comme en Inde, où on les appelle les Nagas.
La version égyptienne.
Sachant que les dieux sumériens ont migré en Grèce, il n’est étonnant de les retrouver dans cette mythologie ultérieure.
Illustration artistique d’une Annunaki royale.
Même les artistes les représentent instinctivement avec la couleur blanche.

Leur influence dans la culture humaine

L’humanité n’a pas été créée par les Annunakis, contrairement à beaucoup de théories qui circulent sur internet. Ils ont néanmoins eu un impact certain, visible dès les débuts de l’histoire officielle, à savoir les Sumériens et Babylone (les géants barbus qu’on trouve dans la collection Sumérienne du Louvre représentent probablement les Nephilim, fruits de l’hybridation Annunakis-humains).

Dans beaucoup de cultures et de traditions, les humains se peignent le visage en blanc, comme pour « honorer » la visite de ces êtres perçus comme supérieurs, comme des dieux. La culture Annunaki est patriarcale et hiérarchisée. Elle a transmis aux humains l’idée de royauté qui se transmet de père en fils.

De fait, la peau blanche a souvent été associée à l’idée de royauté et de pureté. Les deux groupes Annnunakis ayant le plus influencé l’humanité sont les Annunakis Jéhoviens et les Annunakis du groupe Ra-Toth. Ils exercent un contrôle stricte via les religions qu’ils ont crées, au sein desquelles ils sont vénérés comme des dieux.

Les nagas-yogis de l’hindouisme se recouvrent le corps de cendre blanche. Le port du trident fait référence à Shiva. Shiva est probablement Enki, Roi Annunaki, connu chez les grecs comme Poséidon, dieu de la mer qui porte le même trident à trois branches.
Vieux film indien.
Série TV du Tamil Nadu sur un personnage de femme serpent appelé Naga Rani.
« La légende du serpent blanc » est une des quatre histoires fondatrices de la tradition chinoise, portée à l’écran de multiples fois. Elle raconte l’histoire d’amour impossible entre une femme-serpent et un humain.
Au Japon, le maquillage de Geisha consiste aussi à se maquiller le visage en blanc. Les Japonaises évitent le soleil et cultivent le teint pâle.

Avoir un visage blanc est ancré dans la psyché collective comme symbole royal de pureté.

Cérémonie chez les Indiens d’Amérique dont le folklore est riche d’histoires au sujet des « visiteurs de l’espace ».
Les Dogons du Mali connaissent depuis longtemps l’emplacement précis de l’étoile Sirius A : les visiteurs Annunaki leur ont montré. Ils utilisent des masques blancs en hommage qui traduisent les crânes allongés des Annunakis Siriens.
En Europe, on se maquillait le visage en blanc pour asseoir sa noblesse. Le maquillage utilisé était le Céruse Vénitien (aussi appelé – ça ne s’invente pas – Esprit de Saturne). Ici la Reine Elisabeth Ière d’Angleterre.
Elisabeth I. Les cheveux roux sont associés aux lignées royales humaines ayant été hybridées avec les lignées Illuminati Léviathan-Annunaki.
Illustration artistique.

Ces images illustrent comment les principes de noblesse, de divinité et de royauté sont associés au blanc. C’est imprimé dans la conscience collective depuis les débuts de l’histoire. Si les Annunakis n’ont pas crée l’humanité, ils ont interféré à différentes époques sur l’ADN humain originel, essentiellement pour en diminuer les capacités. Ils ont enfin programmé l’humanité à les vénérer au travers des grandes religions mais aussi de formes plus rituelles chez les peuples indigènes comme les Dogons.

Dans le film « Battlefield Earth », situé dans le futur, une race extra-terrestre a envahit et contrôle une version sauvage des humains pour exploiter l’or de la planète, reprenant les récits des tablettes sumériennes selon Zacharia Sitchin. Dans le film, les envahisseurs ont la peau blanche, des yeux bleus clair et des crânes allongés.

La création des Annunakis

La race Annunaki a été créée par les Annu Elohim (un groupe d’Elohim déchus, membres du collectif Jehovani de 11e dimension) pour prolonger leurs agendas dans les dimensions inférieures au cours de la guerre de la Lyre. La création des Annunakis était une réaction à la création des Oraphim, premier modèle génétique humain ayant une capacité de 24 brins d’ADN.

Ces images montrant une Annunaki échouée sur une plage proviennent d’une vidéo qui a fait le tour du monde. Les autorités ont déclaré après analyse qu’il s’agissait d’un faux mais notre sentiment est qu’il s’agit de photos authentiques.
Les Annunakis ont été ensemencés à partir de l’ADN des Annu Elohims, une race d’Elohims amphibiens. Ce qui correspond avec cette apparence qui a donné naissance aux légendes des sirènes.

Les Annunakis ayant été crée par une race ayant perdu son intégrité génétique, le maximum d’activation de brins ADN qu’ils peuvent atteindre est de 11,5. C’est la race la plus évoluée que les Annu Elohim pouvaient créer. Les humains angéliques originels ont 12 brins d’ADN mais l’humanité actuelle n’en a que 2, ce qui a permis aux Annunakis de se faire passer pour des dieux.

Depuis quelques années, les Annunakis ont intensifié leurs activités de contact avec les humains, nous abordons cela dans l’article « Alliés des dieux ».

K.

Blog de partage pour ceux qui recherchent la vérité et la connaissance pour leur chemin de vie. Nous invitons les lecteurs à faire leurs propres recherches et discerner pour eux-même ce qui résonne avec leurs intuitions. La libération de l'humanité passe par la prise de conscience de nos capacités inhérentes. Nous avons déjà en nous les solutions que nous avons cherché à l'extérieur, et en notre essence la possibilité de connexion avec les énergies éternelles.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *